Le traînard : une valeur sûre pour le surfeur

En live

Capable de pêcher tout ou presque, il est aussi plus simple à mettre en œuvre que les montages suspendus. Ceci étant dit, le traînard peut être plus ou moins efficace selon la façon dont on le règle. Étudions le problème sous tous ses aspects.

trai%cc%82nard

La première chose à comprendre est qu’un traînard est censé proposer un appât à proximité du sol, là où le poisson a l’habitude de le trouver. Cette configuration fait que le poisson, lorsqu’il mange au fond, est généralement dans d’excellentes dispositions pour observer, scruter, estimer la nature de ce qu’il s’apprête à consommer. L’arbre qui cache la forêt est justement que derrière l’évidente simplicité du traînard se cache la plus grande difficulté pour le pêcheur : donner à son appât un comportement parfaitement cohérent avec ce que le poisson voit à un moment donné. Ainsi, l’appât ne doit pas systématiquement traîner sur le fond, car si, au moment de votre pêche les esches naturelles sont portées par la houle ou le courant, votre appât doit en faire de même. 

 

image_02

La daurade est un de ces poissons qui peuvent se montrer très exigeants vis-à-vis des réglages du traînard.

sans-titre-2

 Retrouvez l’intégralité de cet article dans le numéro 373 de Pêche en Mer.

Soyez le premier à commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*