Rodhouse : la genèse d’un lifestyle

Véritable lanceur de la tendance rodbuilding, Rodhouse fait de plus en plus d’émules en France comme à l’étranger. Goulven Dolle, le boss, nous a acceuilli dans ses ateliers pour nous expliquer comment fonctionne cette “fabrique“  tout en decryptant le lifestyle de ces pêcheurs férus de technicité. L’occasion de découvrir également quelques nouveautés de la gamme.

 

photo-6Nouveauté 2016 chez Rodhouse : le blank Tuna Express R710 qui encaisse ici 12 kg de frein. Une nouveauté au prix attractif.

Goulven est une sorte de guide pour sa communauté. Pour développer une canne il se tient à une ligne : « je fais du sobre, je vais au plus simple tout en apportant une touche personnalisée, un design qui fera l’identité du produit. » précisant qu’« il faut avoir une approche rationnel tout en y mettant une part de poésie. Je trouve ca beau de fabriquer un instrument. »  Cette vision,  qui fait écho à son ancien métier de charpentier, a largement déteint sur la communauté définissant ainsi le rodbuilding comme un vrai lifestyle,. Et Goulven de continuer : « il y a aujourd’hui 5 types de rodbuilders : les amoureux du beau matos, les bricoleurs, ceux qui cherchent à faire des économies, les rebelles et les poètes. Mais globalement l’ADN de mes clients est plutôt intello. »…

 

Découvrez la suite dans notre numéro 375.

 

Soyez le premier à commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*