Consommation : les français sensibles à la pêche durable

Ressource marine

Une récente étude menée dans 21 pays par le cabinet de conseil Globescan pour l’écolabel de l’ONG MSC (Marine Stewardship Council pêche durable), indique que les français sont « prêts à changer leurs habitudes de consommation pour préserver les océans ». Certes, c’est un pas en avant pour la sauvegarde de la biodiversité marine, mais le bilan de cette enquête montre que le critère de durabilité n’est pas la première motivation dans le comportement d’achat des consommateurs. Les critères de la qualité, de l’origine du poisson (sauvage ou aquaculture) et de la fraîcheur du produit sont primordiaux. En revanche, « et c’est rassurant, la durabilité compte davantage que le prix et la marque, et ce à l’échelle mondiale. »

La France se positionne, au niveau européen, en cinquième position en terme de consommation des produits de la mer « Avec une consommation moyenne de 35kg par personne et par an (Source FAO) ». 
Les pratiques consuméristes des français impactent directement la ressource marine, mais change également la nature de l’offre du côté des commerçants et grandes surfaces. Les habitudes d’achats s’orientent donc de plus en plus vers des produits labelisés, et notamment vers des labels indépendants, « gage de confiance pour les consommateurs en recherche de produits de la mer de source durable ».

Selon cette étude, en terme de contribution à la préservation des océans, l’opinion publique porte sa confiance (46%) aux ONG car elles sont plus efficientes. Tandis que « les gouvernements et les grandes entreprises se retrouvent en bas de l’échelle (respectivement 12% et 10%) », ce qui conforte l’ambition et la mission du MSC. Cette confiance se traduit également par des campagnes de sensibilisation in situ, à l’instar de la distribution d’un guide du pêcheur responsable par l’association LABELBLEU et le Parc naturel marin du golfe du Lion. Nous sommes tous acteurs, tant le consommateur que les pêcheurs de loisirs amateurs ou expérimentés !

 

 

Soyez le premier à commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*